'Conversations réflexives' dans la classe de langues virtuelle par conférence asynchrone - archive-EduTice - Education et technologies de l'information et de la communication Access content directly
Journal Articles ALSIC - Apprentissage des Langues et Systèmes d'Information et de Communication Year : 1998

'Conversations réflexives' dans la classe de langues virtuelle par conférence asynchrone

Marie-Noëlle Lamy
  • Function : Author
Robin Goodfellow
  • Function : Author

Abstract

In the UK Open University the principle that distance language learners should be encouraged to reflect on their own learning has traditionally been central to the design of conventional (i.e. print , audio and video) course materials. However, since Computer-Mediated-Communication (CMC) technologies have created the possibility for learners to interact with each other and with teachers and native-speakers – thus providing opportunities for practice and intrinsic feedback on communicative competence – an issue has arisen around the continuing role of conscious reflection. Is it, in fact, still necessary, in a more interactive learning environment? We argue here that it is, and that a challenge faces the developers of the virtual classroom for distance learners in combining the processes of conscious reflection with those of spontaneous interaction. In our view the medium of asynchronous conferencing is particularly well-suited to this as it is flexible with regard to place and pace, and able to support both monologue-like and conversation-like forms of written language exchange. Here we examine some examples of CMC exchanges generated during an Online course in French, and propose a pedagogy which focuses on the generation of what we are calling "reflective conversation", i.e. computer-mediated asynchronous discussion around language topics and language-learning issues.
A l'Open University, université britannique de télé-enseignement, les concepteurs de matériaux utilisent depuis longtemps des pédagogies qui amènent l'apprenant à réfléchir sur son apprentissage et à expliciter cette réflexion. Or aujourd'hui les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) leur permettent de faire interagir apprenants, professeurs et locuteurs natifs. Ainsi l'apprenant participe à la communication et reçoit en retour des messages en langue cible, dont il se sert pour améliorer sa compétence communicative. Qu'en est-il, dès lors, du rôle de la réflexion consciente dans le processus d'apprentissage ? Vu les importantes possibilités d'interactivité offertes par les TIC, doit-on encore prôner la réflexion consciente dans le télé-enseignement ? Nous répondons par l'affirmative, considérant que les concepteurs d'environnements virtuels doivent faciliter et la réflexion consciente et l'interactivité spontanée. Nous soutenons que la conférence télématique asynchrone est un outil qui permet d'atteindre cet objectif. Nous cherchons à voir dans quelle mesure la réflexivité et l'interactivité interviennent dans ce type de conférence, et à préciser la valeur pédagogique de ces échanges. Nous étudions une conférence organisée pour des étudiants de français langue étrangère (FLE) et nous proposons une pédagogie visant à promouvoir ce que nous appelons des "conversations réflexives", c'est-à-dire des échanges privilégiant des thèmes langagiers ou portant sur l'apprentissage même des langues.
Fichier principal
Vignette du fichier
alsic_n02-rec1.pdf (326.47 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

edutice-00000170 , version 1 (05-11-2003)

Identifiers

  • HAL Id : edutice-00000170 , version 1

Cite

Marie-Noëlle Lamy, Robin Goodfellow. 'Conversations réflexives' dans la classe de langues virtuelle par conférence asynchrone. ALSIC - Apprentissage des Langues et Systèmes d'Information et de Communication, 1998, 1 (2), pp.81-101. ⟨edutice-00000170⟩
116 View
620 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More